Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Texte Libre


Recherche

Archives

12 août 2008 2 12 /08 /août /2008 09:49
Les goûtières de la ville de Poitiers parlent déjà depuis longtemps. Groupes musicaux, partis politiques, associations, militants de tous poils.... Tous ont trouvé dans la goûtière un vecteur de communicationpas si anodin que cela. C'est une façon de ne pas "trasher" les mur et rares sont sont qui s'émeuent pour ces morceau de ferraille, bien souvent cabossés, branlants, et rarement totalement hermétiques.

Pour qui est vigilant, il est possible de retracer souvent les 20 dernières années. On notera par exemple un ancien autocolant bien passé de la candidature de Raymond Barre en 1988 sur une goutière proche de l'angle de la pénétrante et de la rue des Feuillants.

Mais depuis quelques mois, avec la célébration des évènements de mai 68, nos goûtières nous offrent quelques "relents" de l'époque. Un mélange d'anticapitalisme "à la façon de" mai 68. Pour ceux qui souhaitent les voire, vous les toruverez surtout localisées dans la rue de la Chaîne, Rue Jean Macé, Les trois Rois, etc.

C'est quand même préférable à ce crétin qui fait la  pub du "Collectif 23" sur les portes les murs t volets de ces même rue. Vous vous souvenez ce que disait Albert Einstein à ce sujet : "Deux choses sont infinies : l’Univers et la bêtise humaine. Mais, en ce qui concerne l’Univers, je n’en ai pas encore acquis la certitude absolue."

M'enfin... voici quelques unes de ces "vignettes". Je vous en recollerai quelques une de temps en temps.

Partager cet article

Repost 0
Published by Fabien BUFFETEAU - dans Culture et confiture
commenter cet article

commentaires

Articles Récents