Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Texte Libre


Recherche

Archives

25 avril 2009 6 25 /04 /avril /2009 15:47
C'est ce que va coûter la remise en état de l'Amphi J, situé au centre du Campus universitaire de Poitiers.
A l'image du Secrétaire Général de l'Université, je me garderai de mettre la disparition du matériel audio et vidéo et la casse sur le compte des bloqueurs. Non, je leur laisse juste l'état crasseux des locaux.

Elle est belle l'autogestion ! Ou plutôt... "Loto-gestion" : pratique consistant à tirer au sort qui doit se coltiner telle ou telle tâche et comme ils nient toute évalutation, tout mécanisme de contrôle ou toute sanction.... Bref, les utopies perdues... Ils sont prêts à tout partager, sauf peut-être les tâches d'entretien des locaux.

Pas bons sur ce coup là les occupants ! Quoi qu'il en soit, j'espère que l'enquête de police permettra de retrouver les responsables. Car malgrès tout, c'est le casse de l'éducation que de piquer les enceintes boose et autre matos vidéo et audio
Repost 0
Published by Fabien BUFFETEAU - dans Vie étudiante
commenter cet article
26 décembre 2008 5 26 /12 /décembre /2008 00:00
Je tenais à reprendre le satisfecit que je n'imagine pas sans une certaine malice du Doyen  de la Faculté de Droit et des Sciences Sociales de Poitiers, Eric GOJOSSO.

Celui-ci a rédigé un communiqué soulignant l'objectif fixé par le Ministère de 30% d'étudiants bousiers dans les classes préparatoires. Il y oppose immédiatement les 41% d'étudiants boursiers dans les effectifs de sa faculté qui "contribue à la formation des meilleurs juristes de France" (ça c'est pas moi qui le dit !).

Et TOC !

Repost 0
Published by Fabien BUFFETEAU - dans Vie étudiante
commenter cet article
25 août 2008 1 25 /08 /août /2008 00:00

Voici un petit bijou que seuls les "cons de juristes" pourront apprécier à sa juste valeur.

J'ai tout a fait conscience que rien dans ce film ne pourra susciter une quelconque attention de la part de personnes non initiées aux affres du Droit Administratif, appelé aussi entre nous "Strat", c'est plus pimpant.

Merci Nico pour l'Info.


Repost 0
Published by Fabien BUFFETEAU - dans Vie étudiante
commenter cet article
28 juin 2008 6 28 /06 /juin /2008 13:48
Guillaume LADOUGNE a été reconduit par le Conseil d'Administration du CROUS Poitou-Charente dans les fonctions de vice-président étudiant.
Après avoir mené la liste Bouge ton CROUS soutenue par l'AFEP et les associations étudiantes indépendantes qui a obtenu 50% des voix des étudiants contre l'UNEF (la gauche étudiante) et l'UNI (la droite étudiante), Guillaume LADOUGNE s'est porté candidat à la vice-présidence.
Lors du vote, ce sont 16 voix qui se sont portées sur Guillaume LADOUGNE contre 5 voix pour la candidate de l'UNEF.

C'est la reconnaissance d'un travail quotidien et en étroite collaboration avec les étudiants, les services et les partenaires qui ont été récompensé. Félicitation Monsieur LADOUGNE !

Repost 0
Published by Fabien BUFFETEAU - dans Vie étudiante
commenter cet article
12 juin 2008 4 12 /06 /juin /2008 18:16

Quel bonheur voir la concrétisation d'un projet que l'on a suivi pendant plusieurs années. Depuis 2003, la rénovation des chambres de cité universitaires et des restaurants universitaires était sur le feu. Hier, nous avons enfin pu assister à l'inauguration !

ça inaugure...


Guillaume LADOUGNE, vice-président du Centre Régional des Oeuvres Universitaires et Scolaires (CROUS) Poitou-Charentes a coupé les rubans (et bien oui, un pour la cité, l'autre pour le resto U!) au côté du Recteur d'Académie Chancelier des Université, Frédéric Cadet,  du représentant du CNOUS, du président de l'Université, Jean-Pierre GESSON et de la directrice du CROUS, Catherine MIAUX. En "guest star", un représentant de Marburg, homologue de Mme MIAUX.

Jean-Pierre GESSON ne reconnaissait pas les chambres qu'il avait pu occuper il y a quelques années de ça... Mais il fut vite rassuré, car d'autres étudiants qui ont quitté la cité il y a deux ans, ne les ont pas reconnues non plus !

Chambre "cabine de bateau", comme aime a les appeler la directrice du CROUS (c'est comme des chambre "Camping car", mais ça fait plus classe), offrent des sanitaires (Salle d'eau - WC) indépendants pour chaque étudiant avec de très nombreux rangements dans la chambre et un connexion internet. L'espace de vie dans la chambre est réduit au minimu, mais des lieux en commun ont été organisés et optimisés dans la résidence : cuisine, salle informatique,etc, afin de rompre la solitude.

ça coince...


Puis le moment des discours... Où devrais-je dire la séance de la flagellation ! Le représentant de CNOUS n'y a pas été avec le dos de la cuillère ! Aux représentants de la ville/CAP et de la région, absents, il adressa ses regret de constater qu'elles n'avait pas versé un euro pour la rénovation de Rabelais. Au président de l'Université, il signifia que c'était pas une bonne idée du tout de la part de la Conférence des Présidents d'Université de vouloir  manger les CROUS...

Alors que le CROUS de Poitiers doit aller plaider sa cause auprès du CNOUS pour obtenir les crédits nécessaire à la future tranche de rénovation, il est à craindre que le désengagment de la ville et de la Région (pour qui l'enseignement spérieur est une compétence directe) ne soit préjudiciable.

Bref, ça a tatanné fort ! Mais cela ne nous a pas empêché de profiter des petites spécialités que les personnels CROUS sont toujours fier de nous offrir.
Repost 0
Published by Fabien BUFFETEAU - dans Vie étudiante
commenter cet article
6 mai 2008 2 06 /05 /mai /2008 12:05

Isabelle Bugeon, candidate de la liste soutenue par l'AFEP et les associations étudiantes indépendantes, est devenue vice-présidente étudiante de l'Université lors du CEVU.

La FSU s'est trompée : Jean-Pierre Gesson est bel et bien président de l'université de Poitiers, sa proposition a été validée.

L'UNEF et les "étudiants à gauche" (tient, y'a de l'écho) se sont bercés d'illusions : les associations étudiantes indépendantes sont bel et bien légitimes dans leur action. Même si en sortant de la sale, ils ne comprenaient pas car " Elle [Isabelle] est passé.... C'est pas ce qu'on avait compté !" comme ils disent.

Le CAU est pas mécontent.

L'UNI n'était pas là.

Il reste maintenant à faire travailler tout ce petit monde ensemble. Je fais confiance à l'équipê présidentielle pour cela.

Je me tâte vraiment à énumérer tous les paradoxes qui me sont apparus ces deux dernières semaines...

Repost 0
Published by Fabien BUFFETEAU - dans Vie étudiante
commenter cet article
14 novembre 2007 3 14 /11 /novembre /2007 12:23
titre-cp-de-gueule-JPG-copie-1.jpg

« Entendre dire par les étudiants d'extrême gauche de Rennes qu'un vote à bulletins secrets n'est pas légitime : les bras m'en tombent. Que les étudiants réclament des choses, une autre répartition dans l'enveloppe de 1 milliard d'euros, je ne suis pas contre. Mais qu'on arrête d'énoncer des contre-vérités, d'avancer de faux arguments. Il y a beaucoup de fantasmes derrière ce mouvement, notamment sur la toute puissance du président » : le président de l'université de Poitiers ne décolère pas. Les propos tenus par certains syndicats font monter au créneau Jean-Pierre Gesson qui fustige la CGT, FSU, SUD, « des organisations qui veulent l'abrogation de la loi » dit-il. Et d'expliquer que « la LRU (Libertés et responsabilités des universités) est nécessaire au développement des universités françaises. Elle n'organise pas, contrairement à ce que l'on dit, le démembrement du service public, elle ne met pas en cause la démocratie universitaire et ne soumet pas les établissements de l'enseignement supérieur au joug des entreprises ».

Et Jean-Pierre Gesson d'expliquer que l'université de Poitiers ne fermera pas la filière musicologie : « Sont inscrits dans le contrat de projet État Région 3,6 M€ pour installer dans le pavillon militaire le pôle musicologie et danse, le centre des formations des musiciens intervenants, le centre d'études supérieures de musique et de danse et les activités danses, physiques et sportives. 11 M€ sont actuellement investis pour rénover les locaux de la fac des sciences humaines, au programme également la rénovation de la façade droits et lettres sur le campus. Et je suis prêt à ouvrir une filière de 5 personnes si cela fait avancer la recherche. » Mais pas à « écouter des arguments qui sont des caricatures faites pour exciter les troupes ». Hier encore l'établissement de Poitiers n'était pas bloqué alors que celui de La Rochelle a connu ses premières barricades.

 

Recueillis par Didier MONTEIL



Article paru dans La Nouvelle République de la Vienne - 14 novembre 2007
Repost 0
Published by Fabien BUFFETEAU - dans Vie étudiante
commenter cet article

Articles Récents