Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Texte Libre


Recherche

Archives

15 mai 2008 4 15 /05 /mai /2008 21:36
François Bayrou a décidé de mettre au défi le Nouveau Centre sur la réforme des institutions... (Voir cet article sur Yahoo). Quelle drôle d'idée !

Le Nouveau Centre est le seul groupe à l'Assemblée Nationale à avoir défendu que soit inscrit dans la Constitution l'interdiction d'un budget en déficit de fonctionnement. Deux campagne ont été lancées pour défendre cette position :

La première à travers le collectif Stopladette (même si ça a un côté stop la grêve que j'apprécie moyen...)
www.stopladetteette.com

La seconde campagne est menée par les Jeunes Centristes avec CommeDesTaupes.com


Le second point sur lequel François Bayrou nous met au défi, c'est sur la réforme des institutions ! Là encore, il oublie un peu vite que le projet législatif, nouc l'avons porté pendant les présidentielles. Les députés du Nouveau Centre sont ceux qui ont élaboré ce projet. Nous n'avons pas changé d'idées. Nous les défenons, avec un groupe à l'assemblée, avec un réseau de fédération et de militants et, à partir de ce week-end, avec un parti qui sera pleinement en ordre de marche.

Nous voulons perpétuer ce Centre qui a porté les idées libérales, sociales et européennes pendant des décennies en France.  Nous voulons le pluralisme, nous voulons nous en donner les moyens notamment par l'instauration d'une dose de proportionnelle à l'Assemblé Nationale.

Nous ne serons pas pris en défaut là dessus.  Il est décevant que certain, auprès de qui nous avons longtemps marché, en doute aujourd'hui. Pour ma part, le seul défi que j'accepterais, c'est celui de faire travailler l'ensemble des forces du Centre ensemble. Mais si autant d'arrogance de la part d'un homme devait nous couper d'une partie du centre que représente le MoDem, j'en serait très déçu.

Partager cet article

Repost 0
Published by Fabien BUFFETEAU - dans Res Publica
commenter cet article

commentaires

Fabien 19/05/2008 15:06

Vianney, comme tu peux le constater, Julien ne fait pas dans le détail, donc il n'est pas à cet excès près.On peut me reprocher beaucoup de choses, mais pas de ne pas être centriste ! Une carte au Modem ne suffit pas à être centriste ! Une Françoise Colleau est par exemple beaucoup plus à droite que moi.Il ne faut pas confondre les idées et les appareils, car aussi étrange que cela puisse paraître, les appareils (et le Modem en est un comme tous les autres) rassemblent des individualités aux idées parfois bien différentes ! Le PS n'irait d'ailleurs pas si mal sinon.Je pense qu'aujourd'hui, avec un groupe à l'assemblée nationale (autonome financièrement, quoi qu'on en dise, contrairement aux radicaux qui est un parti "associé" à l'UMP), un tissu d'élus locaux reconstitué, et tous les talents que nous avons vu ce week-end, nous sommes parmi les mieux placés pour défendre les valeurs du Centre.

Vianney 19/05/2008 11:49

@ julien : attention car l'appelation "nouvelle droite" correspond à des courants politiques  d'extrème droite tel le Groupement de recherche et d'études pour la civilisation européenne. On est loin du centre...

Maxime 19/05/2008 00:16

J'ai pu constater que "la règle d'or", c'est à dire l'interdiction des budgets de l'Etat en déficit de fonctionnement sera mise en place (pas tout à fait dans sa meilleure forme d'ailleurs). Il semble effectivement que c'était un cheval de bataille du Nouveau Centre.Très objectivement, j'étais sensible ax arguments et au discours courageux de François Bayrou, mais là, j'avoue que c'est pas au Modem que l'on doit cette avancée.Je me demande vraiment si la stratègie du Modem sert les idées du centre... Les seules avancées des idées centristes sur l'échiquier politique ne sont malheureusement pas venues du Modem, trop occupé à se démarqer. Ne fait-on pas un peu trop cavalier seul?

Johan 18/05/2008 20:53

A la réflexion, n'avivons pas trop les tensions entre les différentes composantes du centrisme, fussent-elles très contestables dans leur démarche et leur attitude (Modem), car c'est bel et bien la volonté de Nicolas Sarkozy que de vouloir diviser le centre pour asservir encore plus sa majorité parlementaire!

julien 17/05/2008 16:16

Si il n'y a pas les fameux 10 ou 15 % de proportionnelle qui permettraient de rétablir (peux mais c'est déja ça) un minimum de crédibilité sur la représentation national à l'assemblée ; que fera la nouvelle droite (oui, nouveau centre ne veut rien dire, car vous dites que l'udf c'est vous, alors, c'est pas nouveau, c'est donc plutot une nouvelle droite, plus lite, plus fourbe) ???? Suivrez - vous Mr Sarkozy et sa majorité dans laquelle vous êtes, avec bien sur Mme Boutin, et on a échapé de peut à Mr de Villiers qui s'est vu proposer un ministère, qu'il a refusé. Bref, allez - vous encore une fois soutenir (baisser votre pantalon) devans la toute puissante droite qui vous fait trembler rien qu'à l'idée de perdre des sièges ?????

Articles Récents