Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Texte Libre


Recherche

Archives

11 avril 2007 3 11 /04 /avril /2007 18:34
Je m'apperçois que j'ai fais prendre un virage un peu plus politique à mon blog... L'air du temps y est peut-être pour quelque chose, mais pas seulement.

Mon engagement auprès de François Bayrou n'est plus très récent. J'ai adhéré àl'UDF en 1999, mais je ne me suis pas investi énormément au sein de ce parti dans un premier temps. Observateur, j'étais venu suite à des rencontres : Jean-pierre Abelin d'abord, mais très vite aussi pendant la campagne des européennes des personne comme le Général Philippe Morillon, que je suis fier d'avoir contribué à élire au Parlement européen, et François Bayrou.

Je me souvien de cette petite salle de réunion d'hôtel à Chasseneuil du poitou. Elle était comble, mais le mérite était moindre, car il faut dire que ce n'était pas les salons de Blossac non-plus que François Bayrou à rempli (et même un peu plus) il y a peu.

L'aventure européenne a été déterminante dans mes options politique. J'ai senti une incérité à l'UDF qui n'existait pas dans les autres partis. Comment pouvait-on être assez aveugle pour voire que l'Europe est  la grande construction du demi-siècle qui vient de s'écouler? Il faut dire que pour les découvertes et les nouveaux horizon, il restait l'Europe et Mars !

J'ai mis mon engagement entre parenthèses. Je rentrais à l'université et j'avais beaucoup de choses à apprendre. Mon engagement associatif a été, il faut le dire, tardif. J'étais au début de mon année de maîtrise (et bien oui ! ça s'appelait encore comme-ça!) quand j'ai eu pour la première fois des responsabilité dans l'associatif étudiant (je vous fais grâce du club de foot et de VTT.... Et si, j'ai été sportif!). Mais je connaissais déjà un peu le milieu.
Mon investissement auprès des étudaints de l'université m'a très vite poussé vers le Conseil d'Administration de l'Université puis la vice-présidence étudiante. J'ai fait mes armes dans la démocratie représentative. Confronté à des "syndicats" étudiants, j'ai compris qu'un vote ne fait pas une majorité, que ce n'est pas parceque les étudaints exprime un voeux qu'il sont pour autant entendus par "le pouvoir". Le copinage est tenace dans ces milieux là...

L'UNEF, organisation rassemblant la "gauche étudiante" de DSK à Besancenot détenait les clés de la représentation étudiante. Mais cela ne dura pas. Nous avions décidé de remuer dans les brancards et deux ans plus tard, la situation avait un peu évolué.
Les choses sont simplistes à l'UNEF : on est à gauche, donc on a à se justifier de rien.  En même temps, vouloir représenter les étudaints de gauche, c'est un peu réducteur. Donc c'est vrai que le créneau associatif indépendant, avec des gens ayant des parcours, des idées et des appartenances différentes me tentait beaucoup. Mais des gens qui pensent différemment et arrive à trouver des positions communes pour faire avancer le schmilblick, ça en dépasse certains. Le fait est que ça a marché. Jamais le taux de participation d'élus étudaints n'avait été aussi fort dans des conseil d'université et dans des commissions à Poitiers que lorsqu'il y a eu ces élus. Et oui, ça devait out de suite être beaucoup plus intéressant... "Quand on pense tous la même chose, c'est que nous ne pensons plus rien"... Et quand on pense plus rien, on s'emmerde en réunion, donc on vient plus !

Un moment clé a été l'éviction du vice-président étudiant sortant. Le congrès (composé de 140 personnes) a voté contre la proposition du président de le reconduire à son poste. C'était une belle victoire pour les étudiants. Bon, il était un peu vexé et s'est fendu d'un courrier en trois pages qu'il a envoyé à tous les membres du congrès : une pour en tasser dans la gueule du président qui n'avait pas bien présenté les chose et qui l'avait donc fait rater son élection, une pour dire que les associations étudaintes c'est que des trucs nuls et comme c'est pas de gauche, c'est que c'est donc de droite ^^, et une dernière page rien que pour moi, où il en profitait pour balancer au grand public mees appartenances politiques.
Bon, déjà, c'est pas trop légal çaje crois, mais bon...

Pendant trois ans, j'ai appris énormément. J'ai reçu ce que certains appellent : une "formation syndicale" et ça a sans doute été les troi années les plus riche de ma vie qui en affiche 26 au compteur.

Maintenant, le temps est venu pour moi de refermer la parenthèse. J'ai fait ce que j'avais à faire, parfois maladroitement (c'est aussi et surtout comme ça qu'on apprend), et je n'ai jamais été aussir sûr de mes choix qu'aujourd'hui.

Je quitte la vice-présidence étudiante de l'université de Poitiers dans un mois, jusqu'au prochain congrès. J'en garderai un très beau souvenir.  Mais je me suis déjà engagé dans des batailles qui me tiennent à coeur plus que tout. Je  m'engage auprès de François BAYROU, je m'engage auprès de ceux qui soont les vrais révolutionnaires et qui savent que la page se tourne. J'ai l'occasion de me battre aujourd'hui pour mes idées ett pour ceux en qui je crois.

Et puis, je searis hypocrite de ne pas le dire, je me battrai aussi contre ceux qui me débectent : Ségolène Royal, Nicolas Sarkozy bien entendu, pour des raison différentes, mais aussi dans ma cité, contre des personnes, et une en particulier, qui ma déçu mais m'a estomaqué par son applomb devant ce que je qualifierais de magouille.

Partager cet article

Repost 0
Published by Fabien BUFFETEAU - dans Archives
commenter cet article

commentaires

Zkark 16/04/2007 12:03

Joli parcours... ;-) Tu envisages quoi pour l'avenir?

Philippe 13/04/2007 22:40

Salut Fabien,Je te propose de prendre prochainement le temps de se poser et causer... Ton billet me plaît bcp et j'ai plein de questions à te poser.Je suis très heureux de croiser ta route et de faire du chemin avec toiAvec toute mon amitiéPhilippe

vianney 11/04/2007 21:21

Merci Fabien, et surtout bravo.Merci et bravo parce que tu t'investi.Merci et bravo parce que tu nous fais partager tout celà.Impatient de te croiser pour le plaisir de la rencontre et pour en savoir plus sur la dernière ligne de ton billet ??

Articles Récents