Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Texte Libre


Recherche

Archives

16 janvier 2007 2 16 /01 /janvier /2007 11:34


Je reste perplexe sur la fameuse "bravitude".
Pourquoi est-ce que vous et moi, quand on se plante sur un mot, on se plante sur un mot, et pourquoi quand c'est quelque un minimum influent, ça devient une réalité, un mot sans lequel on ne sait pas comment on a pu survivre?! "Bravitude", c'est pas français ! Point. Si ça l'est pas pour vous et pour moi, il n'y a pas de raison que ça le soit quand ça sort d'une bouche, fut-elle royale ! Je crois que le pire, c'edst que des universitaires se permettent de nous faire l'exegèse de ce genre de connerie

"Je suis un peu envieux, j'aurais un peu aimé inventer ce beau mot. Le mot est beau, il exprime la plénitude d'un sentiment de bravoure [...] l'inventivité sémantique fait partie de la capacité d'un candidat à parler une autre langue que la langue de b[l]ois"

Avouez quand-même que "c'est chié, non ?" Un candidat qui dit une bourde a de l'inventivité sémantique qui témoigne de sa capacité à parler une autre langue que la langue de bois alors que vous et moi on fait une simple faute de vocabulaire ! Saperlipaupiette de veau ! (ça, c'est pas mois qui l'ai inventé, mais Tic et Tac, les Rangers du risque de Walt Disney... Je crois même que c'est Tic !) ils sont quand même fort nos politiques.

Je pense surtout, et là ça me fait moins rire, que ça prouve le fossé qui existe entre certains candidats et le commun des mortel. C'est ça l'inégalité.

Les seuls à pouvoir créer des mots sont les artistes.Ils exprime une sentiment, une sensation qu'ils nous font découvrir, qu'il partagent avec nous. Nous nous souvenons tous de "l'abracadabrantesque" de notre cher président (pour encore combien de temps?) de la République Jacques Chirac... Mais avouez que ce néologisme d'auteur est plus profond dans un vers de  Rimbaud...

O flots abracadabrantesques
Prenez mon cœur, qu'il soit lavé!
Ithyphalliques et pioupiesques
Leurs quolibets l'ont dépravé!
                                                                A. RIMBAUD, Poésies, Le Cœur volé, 1871, p. 100.

Partager cet article

Repost 0
Published by Fabien BUFFETEAU - dans Archives
commenter cet article

commentaires

zineb 16/01/2007 14:51

surtout quand tu sais que le mot est rentré dans l'encyclopédie Wikipédia....c'est facile d'inventer des mots, mais c'est moins facile de les faire rentrer dans un dico quend on s'appelle pas Royal; moi j'ai inventé EXTéRNITé (pour dire plus qu'une étérnité, mais il y a que moi qu'il emploie!!).la citation en question, c'est pas Jacques LANG par hasard???

Merton, homme formidable et artiste 16/01/2007 12:25

Oui mon cher Fabien. C'est bien ce qu'on nous apprend. Nous on fait des barbarismes les gens influents font des néologismes... Enfinsi tu arrives à convaincre ton auditoire que le mot est pensé et que tu y as refléchi tu peux le faire passer pour un néologisme auprès des gens qui ne se poseront pas trop de questions. Moi j'ai inventé plein de mots par hasard qui ont été repris ensuite car j'ai eu la présence d'esprit de faire comme si j'avais fait exprès et que c'était refléchi. Bon cela demande argumentation et style emphasé mais ça marche :)

Articles Récents