Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Texte Libre


Recherche

Archives

14 août 2008 4 14 /08 /août /2008 18:54

Le téléphone portable occupe une place particulière. Il est un dénominateur commun  à tous les aspects de la vie.

Il y a les numéro perso. Ceux de la famille, des amis, et même des connaisance d'un jour dont le numéro reste gravé plus longtemps dans les circuits de la carte SIM que dans nos mémoires. Il y a aussi les gens qu'on aime pas, dont on a le numéros, juste pour ne pas leur répondre (hé, ho, faites pas ces yeux là, vous faites pareil !).

Les numéro professionnels viennent compléter la mémoire des pauvre portables. Les petits chanceux qui ont deux portables ont donc deux fois pllus de chance d'en perdre un, de le faire tomber dans les toilettes, de le laisser chez eux et de se prendre la tête avec la hotline... Pour les autres, ils font comme moi ! Ils gèrent le bordel.

Vous avez en photo mon Sony Ericsson M600i, avec molette et écran tactile. La molette, c'est la petite protubérance que vous voyez sur le côté du téléphone. L'écran tactile, il est facile à reconnaitre aussi, c'est celui qui est en morceau... Je peux toujours voire ce qu'il se passe à l'écran, cette partie est intacte, mais l'écran tactile, entre l'écran et le film de (pseudo)protection, est complètement niqué. Il m'a permis d'acquérir une nouvelle fonctionnalité : "boule à neige". Il manque plus que mettre Paris, Londre ou NY en fond d'écran, et ça fait une boule à neige adaptable à tous les pays, ce qui permet une économie considérable d'étagère...

... en attendant l'i Phone.






Partager cet article

Repost 0
Published by Fabien BUFFETEAU - dans Les objets
commenter cet article

commentaires

klem 15/08/2008 10:16

ahahahah !!!

Articles Récents