Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Texte Libre


Recherche

Archives

12 juin 2008 4 12 /06 /juin /2008 18:16

Quel bonheur voir la concrétisation d'un projet que l'on a suivi pendant plusieurs années. Depuis 2003, la rénovation des chambres de cité universitaires et des restaurants universitaires était sur le feu. Hier, nous avons enfin pu assister à l'inauguration !

ça inaugure...


Guillaume LADOUGNE, vice-président du Centre Régional des Oeuvres Universitaires et Scolaires (CROUS) Poitou-Charentes a coupé les rubans (et bien oui, un pour la cité, l'autre pour le resto U!) au côté du Recteur d'Académie Chancelier des Université, Frédéric Cadet,  du représentant du CNOUS, du président de l'Université, Jean-Pierre GESSON et de la directrice du CROUS, Catherine MIAUX. En "guest star", un représentant de Marburg, homologue de Mme MIAUX.

Jean-Pierre GESSON ne reconnaissait pas les chambres qu'il avait pu occuper il y a quelques années de ça... Mais il fut vite rassuré, car d'autres étudiants qui ont quitté la cité il y a deux ans, ne les ont pas reconnues non plus !

Chambre "cabine de bateau", comme aime a les appeler la directrice du CROUS (c'est comme des chambre "Camping car", mais ça fait plus classe), offrent des sanitaires (Salle d'eau - WC) indépendants pour chaque étudiant avec de très nombreux rangements dans la chambre et un connexion internet. L'espace de vie dans la chambre est réduit au minimu, mais des lieux en commun ont été organisés et optimisés dans la résidence : cuisine, salle informatique,etc, afin de rompre la solitude.

ça coince...


Puis le moment des discours... Où devrais-je dire la séance de la flagellation ! Le représentant de CNOUS n'y a pas été avec le dos de la cuillère ! Aux représentants de la ville/CAP et de la région, absents, il adressa ses regret de constater qu'elles n'avait pas versé un euro pour la rénovation de Rabelais. Au président de l'Université, il signifia que c'était pas une bonne idée du tout de la part de la Conférence des Présidents d'Université de vouloir  manger les CROUS...

Alors que le CROUS de Poitiers doit aller plaider sa cause auprès du CNOUS pour obtenir les crédits nécessaire à la future tranche de rénovation, il est à craindre que le désengagment de la ville et de la Région (pour qui l'enseignement spérieur est une compétence directe) ne soit préjudiciable.

Bref, ça a tatanné fort ! Mais cela ne nous a pas empêché de profiter des petites spécialités que les personnels CROUS sont toujours fier de nous offrir.

Partager cet article

Repost 0
Published by Fabien BUFFETEAU - dans Vie étudiante
commenter cet article

commentaires

Articles Récents